Fabien JACQUETTON Pas de commentaire

shutterstock

Le décret, publié au JO du 23 octobre 2018 modifie la répartition des heures de formation obligatoires lors de l’agrément, passant à 80 heures (réparties en trois blocs) la formation avant l’accueil du premier enfant.

Les titulaires du titre « Assistant(e) maternel(le) / Garde d’enfants » n’ont pas besoin d’effectuer le bloc 1 et 2 (besoins fondamentaux de l’enfant et spécificités du métier d’assistant maternel), ce qui place dorénavant ce titre au rang des exonérations les plus importantes de la formation obligatoire.

Véritable victoire pour tous les acteurs qui y ont contribué, il s’agit de l’aboutissement d’un long travail entre IPERIA, les branches professionnelles des assistants maternels et des salariés du particulier employeur (représentées par la FEPEM et les organisations syndicales représentatives) et l’État (Direction Générale de la Cohésion Sociale). C’est un signal fort envoyé aux futurs assistants maternels mais également à ceux en exercice afin de s’orienter vers une certification adaptée à la spécificité du métier et de l’environnement professionnel.

«Depuis de nombreuses années, nous avons à cœur d’encourager la professionnalisation en permettant un accès facilité à la formation et participer ainsi à la sécurisation de leurs parcours professionnels. Qu’il s’agisse de l’évolution des besoins spécifiques des familles ou encore des dynamiques territoriales portées par des emplois non délocalisables, il ne fait plus mystère que les assistants maternels participent à l’incarnation du présent et de l’avenir de l’accueil individuel.»

Marielle Brouard et Véronique Delaitre, présidentes des CPNEFP des branches professionnelles des assistants maternels et des salariés du particulier employeur.

Concrètement, le titre se compose de 571 heures de formation – stage compris. IPERIA est le certificateur des compétences de ce titre complet dont peuvent se prévaloir ces professionnels auprès de leur(s) employeur(s). Plus précisément, il se décline ainsi : 438 heures de formation et d’évaluation, 105 heures de situation de travail, et 28 heures de formation au brevet de sauveteur secouriste du travail et de préparation aux évaluations/jurys.

Aujourd’hui, en France, 441 000 assistants maternels* et garde d’enfants à domicile veillent à la garde, à l’éveil et aux soins des enfants.

Lire le communiqué de presse

Écoutez Kaitty, assistante maternelle, vous parler de son métier et du titre « Assistant(e) maternel(le) / Garde d’enfants » :

*Source: enquête sur la protection maternelle infantile de la DREES, 2010