Fabien JACQUETTON Pas de commentaire

Avec 6 millions d’habitants (soit 9,3% de la population nationale), les Hauts de France est la 3è région la plus peuplée de France et aussi l’une des plus jeunes (1 habitant sur 5 a entre 15 et 29 ans), avec un taux de natalité supérieur au national.

Conscient du lien entre taux de natalité élevé et mode de garde, la région soutien le retour vers l’emploi des parents et la professionnalisation des assistants maternels et des gardes d’enfants. A ce jour, cette région compte 262 000 particuliers employeurs et 119 000 salariés à domicile (assistants maternels, gardes d’enfants, assistants de vie et employés familiaux).

Le 24 mai 2019 à 11h, les branches professionnelles des assistants maternels et des salariés du particulier employeurs et IPERIA ont organisé un déjeuner d’échanges autour des perspectives pour les métiers d’assistants maternels et de gardes d’enfants, notamment autour des pratiques pédagogiques en plein essor : soft skills, VAE, compétences langagières… Il sera également question de la « spécialisation handicap », un nouveau dispositif de certification visant à une meilleure qualification des professionnels, au service de l’accueil des adultes et des enfants en situation de handicap.

Cet évènement s’est déroulé avec la participation de trois experts incontournables de la petite enfance, en région : Lydie Poncet, formatrice et fondatrice d’une Maison d’Assistants Maternels, Jérôme MARCEL, formateur, consultant, Laurence GEORGES, Présidente et fondatrice de l’association, Envol’Meuse.

Visualiser le reportage de Grand Lille TV : https://www.grandlille.tv/emploi-besoin-dassitants-maternels-dans-la-region/