Hélène Basle Pas de commentaire

A l’annonce du confinement et pour éviter un arrêt brutal des actions de formation en cours ou à venir, IPERIA a mis à disposition des organismes de formation labellisés un guide des bonnes pratiques de téléformation, une plateforme de formation en ligne ainsi qu’une assistance pédagogique. Des mesures nécessaires pour assurer la continuité de l’exercice, dans un secteur d’activité qui comptabilise en 2019 près de 70 000 départs en formation. L’accompagnement des professionnels de l’emploi à domicile se poursuit à présent avec le lancement de nouvelles formations spécifiques.

Un dispositif 100% distanciel

Simple en pratique, nettement moins dans sa mise en place, les équipes du service ingénierie d’IPERIA ont fait le pari, un peu fou, de créer une série de formations à distance spécial COVID -19. Un dispositif innovant pour permettre aux professionnels de l’emploi à domicile – assistants maternels, gardes d’enfants, assistants de vie et employés familiaux – de poursuivre leur activité dans le respect des mesures sanitaires. « Nous avions au service ingénierie de formation, dès le début du confinement, la volonté d’accompagner les organismes de formation pour leur permettre de maintenir une activité et garantir aux salariés du particulier employeur la poursuite du process de formation engagé. Concevoir une nouvelle formation était une nécessité pour nous comme pour eux », indique Michel Fourmeaux, Directeur de la certification des compétences.

Un nouveau dispositif qui vient compléter l’offre de formation existante

« Pendant le confinement, des fiches pédagogiques sur 4 modules ont été travaillées pour répondre à la crise en termes de contenu et de format. Ainsi, la gestion du stress, la communication avec les enfants, avec la famille et l’accompagnement de personnes dépendantes ont trouvé une place satisfaisant à la fois un besoin de réactivité face à la crise pour le réseau et les salariés et l’adaptation au regard des conditions de mise en place de la formation », déclare Marie Légrésy, Responsable du service ingénierie de formation.

La création, puis l’expérimentation d’une nouvelle formation en l’espace de deux mois, un nouveau record ?

« Concevoir une nouvelle formation, qui plus est dans les conditions actuelles, est quelque chose de très stimulant. Nous devions apporter une réponse claire, rapide et opérationnelle.  Nous avons constitué un groupe de travail restreint – Michel, Valéry [ndlr : Valéry Legoupil, concepteur pédagogie multimedia] et moi-même – pour concevoir ce module de formation 100% distanciel. Chacun a pu apporter sa compétence : Michel pour établir la commande et assurer la coordination, Valéry pour le suivi du partenaire technique avec qui nous avons travaillé et moi-même pour établir les objectifs. Une contribution d’équipe a permis d’élaborer le contenu à mettre en musique. Notre objectif était d’apporter une réponse aux besoins des salariés du particulier employeur dans un délai correspondant au moment ; il fallait faire vite pour être réactif face à la crise. Entre la commande et la mise en ligne, il nous a fallu 15 jours à nous tous, toutes les directions ont été impliquées : formation, développement, systèmes d’information, administration et communication/marketing. Chacun a fait preuve de flexibilité pour tenir compte des ajustements continus jusqu’à l’aboutissement du produit fini », souligne Marie Légrésy.

Concrètement, comment fonctionne ce nouveau module « Salarié d’un particulier employeur : préconisations face à la COVID-19 » ?

Deux modules de formation spécial COVID-19 sont proposés aux salariés du particulier employeur :

  • Le premier – un module d’1h, 100% distanciel en libre accès. Pour participer à ce module, il suffit d’être salarié du secteur de l’emploi à domicile et de disposer d’une connexion Internet, smartphone compris. Cette inscription se fait à l’initiative du salarié en toute autonomie.
  • Le second module – un format de 3h, dispense une formation plus avancée sur les mesures à prendre en cas de pandémie. Pour ce deuxième cas, l’inscription auprès d’un organisme de formation labellisé est nécessaire. « Aujourd’hui, 13 organismes de formation ont été choisis pour mener à bien cette expérimentation. A terme, nous espérons être en mesure de proposer l’offre à tous nos partenaires », annonce Nadège Turco, Directrice du développement.

Cette formation, qu’il s’agisse du module d’une heure ou de trois heures, s’ancre sur 4 thématiques :

  • Le contexte situationnel de la crise
  • La préparation de son intervention au domicile du particulier employeur, les gestes barrières à automatiser
  • Les comportements appropriés contextualisés au métier
  • La communication avec le particulier employeur et/ou la famille de celui-ci

Avec un contenu adapté à chaque métier, des cas concrets et des mises en situation, chaque professionnel apprenant est en mesure d’adapter et adopter ces gestes et comportements au quotidien.

Finalement, cette expérience inédite s’avère positive pour vous ?

« Même si nous aurions préféré vivre ces changements dans un autre contexte, le module d’une heure en 100% distanciel a mis en exergue notre capacité d’innovation et de réactivité. Cela nous a permis d’être en mouvement et de contribuer pleinement à la continuité de formation durant la crise. L’accompagnement mis en place entre les différentes parties s’est avéré utile et efficace. Les premiers retours du réseau sont bons : pari réussi », se réjouit Marie Légrésy.

Je souhaite en savoir plus sur ces formations.