Hélène Basle Aucun commentaire

Téléformation confinement

Prévisible, mais redoutée par tous, la nouvelle est tombée la semaine dernière : un troisième confinement, annoncé par le Président de la République, est entré en vigueur le 3 avril. Les branches professionnelles des assistants maternels et des salariés du particulier employeur ayant déjà pris la mesure de la crise sanitaire ces derniers mois, la situation actuelle devrait avoir un impact limité sur la professionnalisation des salariés, toujours plus nombreux à souhaiter développer leurs compétences. En tant que plateforme nationale de la professionnalisation de l’emploi à domicile, IPERIA a d’ores et déjà mis en place plusieurs ajustements pour assurer la continuité des actions en cours ou à venir. L’offre de formation et de certification est-elle toujours accessible ? Dans quelles conditions ? Comment accompagner les partenaires dans le maintien de leur activité ? Explications.

 

Des métiers essentiels

La crise sanitaire qui perdure depuis plus d’un an maintenant n’a pas épargné le secteur de l’emploi à domicile. C’est un véritable défi que les acteurs du secteur ont dû relever pour garantir la continuité d’activité et soutenir les 3,4 millions de particuliers employeurs et les 1,4 million de salariés concernés. Que ce soit pour l’accompagnement de la perte d’autonomie, la garde des enfants ou bien l’entretien du cadre de vie, les métiers d’assistant maternel, de garde d’enfants, d’assistant de vie et d’employé familial sont indispensables à la solidarité nationale et à la cohésion sociale. Depuis le début de la crise en février 2020, ils ont joué un rôle incontournable dans l’accueil des enfants des personnels de santé ou dont les missions étaient indispensables à l’activité du pays et dans le maintien à domicile des personnes vulnérables. Aujourd’hui, la reconnaissance de la mission essentielle des assistants de vie se traduit par l’inscription de ce métier sur la liste prioritaire des professionnels éligibles à la vaccination contre la Covid-19. Ainsi, la vaccination est accessible aux assistants de vie, sans condition d’âge, qui accompagnent des particuliers employeurs qui bénéficient de :

  • l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)
  • la Prestation de Compensation du Handicap (PCH)
  • l’Allocation Compensatrice Tierce Personne (ACTP)
  • l’Allocation d’Éducation Enfant Handicapé (AEEH)
  • la Majoration Tierce Personne (MTP)
  • d’une carte d’invalidité à 80% ou d’un carte mobilité inclusion (CMI)

 

Toute l’offre modulaire est ouverte à la téléformation

Si les formations en présentiel restent possibles, dans le strict respect des mesures sanitaires, elles doivent demeurer l’exception pendant toute la durée de ce nouveau confinement, comme l’a souligné le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Ainsi, l’ensemble des modules de l’offre prioritaire de formation des branches professionnelles des assistants maternels et des salariés du particulier employeurs, développée par IPERIA, est ouvert à la téléformation (à l’exception de quelques modules spécifiques) pour permettre au réseau d’organismes de formation labellisés de maintenir au maximum les formations déjà programmées et les nouvelles dans les semaines à venir.

 

Certification : maintien des évaluations et jurys à distance

La certification se poursuit également. Les jurys portant sur les trois titres « Assistant(e) de vie dépendance », « Assistant(e) maternel(le) / Garde d’enfants » et « Employé(e) familial(e) », dont IPERIA est le certificateur, s’effectuent en distanciel, les candidats étant présents au sein de l’organisme de formation. Quant aux évaluations relatives aux blocs de compétences, elles continuent à être organisées par les organismes de formation dans le respect des gestes barrières.

 

Accompagnement adapté et simplification de la gestion administrative des formations

A l’annonce du premier confinement, en mars 2020, et pour éviter un arrêt brutal des actions de formation, IPERIA, avec l’appui de son partenaire l’Université du domicile, a mis à disposition des organismes de formation labellisés le guide des bonnes pratiques de téléformation, une plateforme de formation en ligne ainsi qu’une assistance pédagogique. Des mesures nécessaires pour assurer la continuité de l’exercice, en sus d’un allègement des processus administratifs à travers notamment la dématérialisation totale des dossiers de formation et la simplification des démarches. Toujours d’actualité, ces dispositifs sont renforcés pour ce troisième confinement, avec une nouveauté :  la réduction du délai d’ouverture d’une action de formation pour répondre à un besoin de réactivité des assistants maternels souhaitant partir en formation pendant la période de confinement.

Ce troisième confinement ayant été anticipé au sein du secteur, il est certes un coup de frein, mais pas un coup d’arrêt pour la professionnalisation des salariés. En effet, en dépit des conditions particulières, les assistants de vie, gardes d’enfants, assistants maternels et employés familiaux ont continué à développer leurs compétences ces derniers mois grâce aux efforts et aux mesures prises par l‘ensemble des acteurs pour poursuivre et faciliter leur professionnalisation. Elle doit et va se poursuivre ces prochaines semaines. Un numéro gratuit 0 800 820 920 est aussi mis à la disposition des particuliers employeurs et de leurs salariés pour toutes les demandes liées à la formation professionnelle.

 

—————————

EN COMPLÉMENT

Mise à jour du guide pratique des acteurs du secteur pour éviter la propagation de la Covid-19 !

GuidePreventionCovid19_CNPDS_2021_IPERIAExclus du télétravail en raison de la nature même de leur métier, les assistants maternels et salariés du particulier employeur sont inévitablement impactés par les mesures de protection individuelles et collectives à appliquer pour éviter la propagation de la Covid-19. Comment éviter les risques de transmission du virus ? Quels sont les bons réflexes et les mesures de protection à adopter ? Quels équipements prévoir (masques, gants, gel hydroalcoolique…) ? Comment aménager l’organisation du travail au domicile de l’employeur, au domicile de l’assistant maternel ou dans une MAM ? Les acteurs du secteur se sont mobilisés pour éditer un guide pratique afin que l’activité des salariés au domicile du particulier employeur et celle des assistants maternels puisse s’effectuer le plus sereinement possible, dans un cadre rassurant, sécurisé et sécurisant pour tout le monde en termes sanitaires. Il a reçu l’approbation du Ministère du Travail et du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Je télécharge le guide (actualisation mars 2021).