Hélène Basle Pas de commentaire

Les compétences des assistants maternels et des gardes d’enfants, qu’elles relèvent d’apprentissages formels ou non, sont au centre des préoccupations des parents, mais aussi des politiques publiques. Le projet européen ValChild, dont IPERIA est partenaire, vise à en renforcer la visibilité et la reconnaissance, et à valoriser un accompagnement de qualité des enfants et de leur famille au domicile.

Un rôle clé dans le développement de l’enfant

On sait aujourd’hui que les trois premières années de la vie sont déterminantes non seulement pour le développement de l’enfant, mais aussi pour la santé globale de l’adulte qu’il deviendra. Durant cette période, les assistants maternels et gardes d’enfants sont des figures importantes dans l’environnement de l’enfant. Aux côtés des parents, ils jouent un rôle clé dans son développement, son éveil et son épanouissement.

Etat des lieux de la situation en Europe

La prise en charge des enfants est très disparate en Europe, qu’elle soit assurée par des professionnels formés de manière formelle ou par des gardes d’enfants expérimentés mais informels. Selon les différentes études existantes, on estime que 70 à 95% de l’apprentissage total d’un adulte est issu d’apprentissages informels (au travail et dans le cadre de la vie privée) et non-formels (formations de courte durée, ateliers, e-learning, etc.). Les acquis professionnels des assistants maternels et gardes d’enfants constituent ainsi un capital précieux mais invisible.

En savoir plus sur les notions d’apprentissage formel, non-formel et informel.

La Validation des Acquis de l’Expérience, un dispositif efficace

Le manque de transparence empêche l’identification des compétences des travailleurs, la reconnaissance et le développement de leur qualification. La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), voie d’accès à la certification, apparaît comme une solution possible et déclinable à l’échelle de l’Europe. Elle constitue un moyen à la fois d’établir un diagnostic et d’évaluer les compétences acquises grâce à l’expérience, ce qui permet dans un second temps de guider les personnes vers une formation adaptée.

ValChild, un projet moderne au cœur des enjeux européens

D’une durée de deux ans et demi, le projet ValChild doit se terminer le 31 mars 2021. Depuis son lancement en octobre 2018, il mobilise 5 partenaires de 5 pays de l’Union Européenne, représentant des associations de la petite enfance, des associations de promotion de la recherche et du développement méthodologique, des experts en formation continue et VAE, des certificateurs et des organismes de formation. Il recouvre six objectifs principaux :

  • Définir des conditions et des critères de validation des compétences
  • Développer des supports et des outils d’évaluation et de validation afin de faciliter l’évaluation et la reconnaissance des acquis de l’expérience
  • Fournir des recommandations pour mettre en place des dispositifs VAE
  • Améliorer la qualité, l’offre et l’accessibilité des formations disponibles à destination des assistants maternels et gardes d’enfants
  • Accompagner et soutenir des parcours d’apprentissage personnalisés
  • Définir un mécanisme de validation destiné aux professionnels de la petite enfance.

Consulter la page dédiée au projet.

La qualité de la prise en charge influe sur la qualité de l’environnement où l’enfant se développe et grandit. Tous les parents employeurs souhaitent qu’elle soit la meilleure possible pour leurs enfants. En ce sens, valoriser les compétences et sécuriser les parcours professionnels des assistants maternels et gardes d’enfants à travers la certification, c’est aussi assurer la qualité de l’accompagnement des enfants.