Hélène Basle Pas de commentaire

Dans le cadre du contrat de plan Etat-Région (CPER)[1], la Direccte Bretagne et le Conseil régional de Bretagne engagent avec IPERIA un travail de fond sur l’accueil individuel des enfants dans la région. L’objectif de ce partenariat est de répondre aux besoins des familles en donnant plus de visibilité au métier d’assistant maternel et en activant des leviers – notamment la professionnalisation – pour favoriser sa reconnaissance et son attractivité.

20 000 postes à pourvoir d’ici 2030

Nombreux départs en retraite d’assistants maternels en cours et à venir, renouvellement des publics et entrée des jeunes générations dans le métier, demande croissante des familles… Les besoins en emplois et compétences en matière d’accueil individuel des enfants sont forts en Bretagne. 20 000 postes seront à pourvoir dans les dix prochaines années[2]. Assistant maternel, un métier d’avenir… qui peine pourtant à recruter !

Une étude-action sur l’emploi et la formation des assistants maternels bretons

Conscient de ces enjeux, IPERIA engage en cette fin d’année 2020, avec le soutien du Conseil régional de Bretagne et de la Direccte Bretagne, une étude-action sur l’emploi et la formation des assistants maternels bretons, qui s’intitule « Professionnalisation des assistants maternels : un levier d’attractivité pour le développement de l’accueil individuel sur le territoire breton ? ». Elle doit permettre de souligner le rôle de la professionnalisation dans la sécurisation et la pérennisation des parcours de vie des professionnels, avec en point d’orgue la restitution des résultats à l’automne 2021.

Ce projet a vocation, in fine, à encourager le déploiement de formations qualifiantes pour susciter de nouvelles vocations vers les métiers de garde d’enfants et d’assistant maternel. Des métiers que sont fières d’exercer Hanitra et Kaitty, toutes deux ambassadrices de la professionnalisation des emplois de la famille. Voir (ou revoir) leur portrait en vidéo.

 

[1] Sources : ACOSS/IRCEM – Données annuelles. Traitement Observatoire des emplois de la famille – Année 2016.
[2] Les contrats de plan État-Région (CPER) constituent un outil de développement entre l’État et les régions, par la mise en œuvre de projets structurants. Les CPER viennent renforcer la politique d’aménagement au service de l’égalité des territoires. https://www.cohesion-territoires.gouv.fr/contrats-de-plan-etat-region