Hélène Basle Pas de commentaire

Toujours très attendue, la nouvelle offre de certification et de formation conçue par IPERIA, pour le compte des branches professionnelles des assistants maternels et salariés du particulier employeur, livre enfin tous ses secrets. Les années passent, mais l’ambition reste intacte : permettre à chacun de devenir acteur de son parcours professionnel, en le construisant à son rythme. Alors cette offre 2021, évolution ou révolution ? Quels sont les changements notables ? Quelles nouveautés viennent l’enrichir ? Titres, blocs, modules : on vous dit tout.

Le redépôt des titres, source d’évolutions majeures

En juin dernier, les titres « Assistant(e) maternel(le) / Garde d’enfants », « Assistant(e) de vie dépendance » et « Employé(e) familial », de niveau III, dont IPERIA est le certificateur, ont été réenregistrés au Répertoire National des Certifications Professionnelles pour une durée de 3 ans. Leur architecture en blocs de compétences a été repensée au regard des changements structurels profonds qui sont venus bouleverser l’univers de la formation professionnelle ces dernières années, de l’évolution des besoins des particuliers employeurs à domicile et de la singularité de la relation d’emploi basée sur la confiance.

Le virage de la refonte des titres en blocs de compétences ayant été pris dès 2017, point de révolution, mais plusieurs évolutions :

  • 8 blocs de compétences pour chaque titre contre 7 blocs auparavant, avec des volumes horaires plus en adéquation avec les droits à la formation des salariés et demandeurs d’emploi, leur permettant de construire et sécuriser leur parcours professionnel au fil des ans.
  • La notion de personnalisation de l’accompagnement et des services proposés est renforcée, s’invitant concrètement dans plusieurs blocs.
  • Au-delà des compétences techniques, les compétences comportementales et celles en lien avec les évolutions technologiques et écologiques prennent une place plus significative. 3 compétences comportementales et transversales sont ainsi clairement identifiées et évaluées dans le cadre de la certification : l’autonomie, l’adaptation et la capacité relationnelle.

Découvrez la nouvelle architecture des titres à travers notre infographie !

De nouveaux titres, mais aussi de nouveaux modules de formation !

Au regard de la politique de professionnalisation du secteur des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile, l’offre de certification (titres et blocs) et l’offre de formation (modules) sont élaborées simultanément par IPERIA.

En parallèle de la refonte des titres, les équipes d’ingénierie de formation ont passé en revue l’ensemble des modules de formation et évalué les nouveaux besoins. Ainsi, 34 nouveaux modules sont venus enrichir l’offre de formation. Ils ont vocation à permettre aux salariés de développer une compétence connexe, de se perfectionner dans un domaine, de se spécialiser ou d’aborder une thématique plus pointue. Parmi ces modules complémentaires, « Fabrication de produits ménagers écoresponsables », « S’organiser avec un tableur » et « L’analyse des pratiques professionnelles : démarche et séances » sont communs aux 4 métiers.

En résumé, la nouvelle offre de formation et de certification comprend donc :

  • 3 titres à finalité professionnelle « Assistant(e) maternel(le) / Garde d’enfants », « Assistant(e) de vie dépendance » et « Employé(e) familial », de niveau III, qui permettent d’obtenir les compétences clés nécessaires pour exercer les métiers immédiatement.
  • 16 blocs de compétences, dont 4 communs aux 3 titres. Chaque bloc permet d’acquérir des compétences spécifiques en lien avec le métier exercé.
  • 124 modules de formation pour actualiser ou approfondir ses connaissances, développer une compétence particulière.

Accès et financement : plusieurs voies possibles

Les modules de formation sont accessibles aux salariés par la mobilisation de leurs 58 heures annuelles dans le cadre du plan de développement des compétences. A noter qu’il est disponible dès la première heure travaillée et que la rémunération est maintenue pendant la durée de la formation, y compris en cas de dépassement du temps de travail habituel.

Pour ce qui est de la certification, les salariés peuvent également mobiliser leur plan de développement des compétences, mais aussi leur compte personnel de formation. S’ils ont l’expérience suffisante, ils peuvent opter pour une autre voie, celle de la Validation des Acquis de l’Expérience, pour faire certifier leurs compétences et obtenir un titre.

Quant aux demandeurs d’emploi, ils doivent se rapprocher d’un conseiller Pôle emploi pour le financement d’une certification bloc ou titre.

> Pour découvrir en détails cette nouvelle offre et les modalités pratiques, rendez-vous sur www.iperia.eu

> Pour aller plus loin et comprendre la construction de cette nouvelle offre, on vous invite en coulisses.